La Côte d’Azur et ses lieux mythiques

La Côte d’Azur a fait rêver plusieurs générations et continue d’attirer les projecteurs.

Loin des projecteurs, justement, quelques lieux néanmoins mythiques.

La Newsletter du mois d’avril consacre un article au fameux Cabanon de l’architecte Le Corbusier à Roquebrune Cap Martin.

Le-Corbusier-Cabanon-Architecture-CotedAzur

A découvrir dans le lien ci-après http://www.french-riviera-property.com/fr/voir-une-newsletter.cfm?id=92

On reste dans l’architecture…

J’ai aussi envie de vous parler de la Villa E-1027.

Derrière ce nom énigmatique, se cache un code : E pour Eileen, 10 pour J, la 10ème lettre de l’alphabet, 2 pour le B et 7 pour le G.

La Villa E-1027 conte donc la romance de Eileen Gray et Jean Badovici, pour qui, et avec qui, elle dessinera cette maison de vacances.

Cette demeure est un témoignage de l’architecture moderniste des années 30 et, également connue sous le nom Villa Eileen Gray, elle se visite désormais (à partir du 3/05/15).

2 idées donc de balade architecturale pour les WE à venir.

Informations visite : http://www.capmoderne.com/qui-sommes-nous.html

 

Le service : un élément central dans le secteur de l’immobilier!

Le service : un élément primordial dans le secteur de l’immobilier!
A ce titre, je suis très content du lien de Lafage Transactions avec le groupe Century 21. En effet, je me retrouve totalement dans l’orientation « services » du groupe, comme l’illustre par exemple la vidéo que je partage aujourd’hui sur l’estimation d’un bien immobilier.
Ce service, qui est central dans notre philosophie, cela passe par les outils que nous mettons à disposition de nos clients, mais aussi selon moi par l’accueil, par notre connaissance de notre secteur, de ses acteurs locaux, etc…
Et nos clients nous le rendent bien par leur fidélité.
Le groupe CENTURY 21 Lafage Transactions est présent sur la Côte d’Azur depuis plus de trois décennies. C’est une belle histoire que j’ai à coeur de poursuivre, chaque jour.

Les rues de Nice, 2ème…

Comme je le rappelais dans mon dernier billet, avec cette série de publications “les rues de Nice”, je prends plaisir à m’arrêter sur l’histoire de la ville et des habitants de la région, dont les œuvres ou les actions, ont marqué le pays.

Aujourd’hui, je vous parle de Jean Lorrain.

Son avenue longe la Méditerranée…

Sulfureux écrivain de la Belle Époque, Jean Lorrain (1855-1906) vit à Nice entre 1900 et 1906 où il écrit en 1901 la pièce maîtresse de son œuvre Monsieur de Phocas.

Volontiers provocateur, Jean Lorrain est un personnage haut en couleur, qui a le goût du scandale, et n’hésite pas à jouer de sa plume au vitriol dans les articles qu’il écrit pour différents journaux.

Pressenti pour le prix Goncourt en 1896, il est encensé, un an plus tard, par la critique pour son roman Monsieur de Bougrelon.

220px-Mr_de_Phocas